Configuration Tomcat dans Eclipse

1. Vue d'ensemble

L'un des principaux défis du développement Web est de pouvoir déboguer efficacement lors de l'exécution sur des serveurs Web. Étant donné que la création, l'empaquetage et le déploiement prennent beaucoup de temps, cela peut être difficile à réaliser.

Heureusement, Eclipse nous permet de démarrer un serveur dans l'EDI lui-même, ce qui économise du temps de construction et de packaging. Nous aidons également à enquêter sur les problèmes en démarrant le serveur en mode débogage.

Dans ce rapide tutoriel, nous verrons comment configurer un serveur Tomcat dans Eclipse pour y parvenir.

2. Définition d'un serveur dans Eclipse

Avant de configurer Tomcat dans Eclipse, nous devons d'abord l'installer.

Maintenant, commençons par appeler l' assistant Nouveau serveur dans Eclipse en utilisant Fichier> Nouveau> Autre:

Cliquez sur Suivant pour accéder à la fenêtre où nous pouvons sélectionner la version de Tomcat. Ici, nous avons sélectionné la version 9.0:

L'assistant définira par défaut le nom du serveur sur localhost et le nom du serveur sur Tomcat v9.0 Server sur localhost.

Nous verrons que la toute première fois que nous ajouterons un serveur Tomcat dans Eclipse, l'assistant nous demandera de configurer l'environnement d'exécution du serveur:

Ici, nous allons spécifier l'emplacement du répertoire d'installation de Tomcat. De plus, nous spécifierons le JRE pour le serveur Tomcat.

Si nous cliquons sur Suivant , Eclipse nous permettra d'ajouter les applications Web à déployer sur le serveur. Mais couvrons cela dans une section ultérieure et cliquez sur Terminer à la place.

Nous pouvons maintenant voir le nouveau serveur dans l' Explorateur de projets et les vues Serveur .

3. Configuration du serveur

Dans l' explorateur de projet , nous verrons les fichiers de configuration habituels du serveur tomcat, par exemple server.xml, tomcat-users.xml etc.

De plus, si nous double-cliquons sur Tomcat v9.0 Server sur localhost, nous pouvons configurer le serveur à l'aide de l'interface utilisateur fournie:

Sur cet écran, nous pouvons configurer:

  • nom du serveur - c'est le nom qui apparaîtra dans la vue du serveur
  • chemin de configuration - c'est là que résident les fichiers que nous voyons dans l' explorateur de projet
  • emplacement du serveur - c'est ici que nous configurons l'emplacement de l'installation du serveur. En outre, nous pouvons définir l'emplacement de déploiement de l'application ici
  • publication de modules - c'est ici que nous configurons la manière dont les modules Web sont publiés
  • timeouts - ce sont des délais pour démarrer / arrêter le serveur
  • ports - ici, nous pouvons définir les différents ports du serveur
  • Mappages MIME - ce sont les différents mappages de type MIME
  • configuration de lancement du serveur - ici, nous pouvons configurer les arguments de la VM, le chemin de classe, etc.
  • options de serveur - ici, nous pouvons activer / désactiver des fonctionnalités telles que la sécurité, le rechargement automatique des modules par défaut, etc.

4. Ajout d'applications au serveur

Nous pouvons désormais déployer nos applications Web sur ce serveur. Par conséquent, nous devons nous assurer que la facette Dynamic Web Module est activée pour le projet avant de pouvoir les ajouter.

Alors faisons un clic droit sur le serveur tomcat dans la vue Serveurs et choisissez l' élément de menu Ajouter et supprimer… . Ensuite, sur l'écran qui suit, nous sélectionnerons le module Web à ressort :

Enfin, si nous cliquons maintenant sur Terminer , nous verrons le repose-ressort dans la vue Serveurs .

5. Exécution du serveur

Il ne reste plus qu'à démarrer le serveur tomcat. Ensuite, nous verrons les journaux du serveur dans la vue Console , pendant le démarrage du serveur.

Gardez à l'esprit que si le délai d'expiration du serveur est très faible, le serveur peut ne pas démarrer. Par conséquent, nous pouvons résoudre ce problème en augmentant le délai de démarrage du serveur sur l'écran de configuration que nous avons vu ci-dessus.

Il est important de noter qu'eclipse ne publiera pas l'application dans le dossier webapps du serveur . Il déploiera cette application Web dans un dossier temporaire. Par conséquent, laissez l'installation Tomcat inchangée. Si nous ne modifions pas la configuration, Eclipse publiera les applications dans le dossier de l'espace de travail:

/.metadata/.plugins/org.eclipse.wst.server.core/tmp0/wtpwebapps

Désormais, Eclipse continuera à surveiller notre code source et recherchera les changements de code. Ensuite, nous pouvons synchroniser ces modifications avec le serveur afin que le dernier code soit déployé sur le serveur.

6. Conclusion

Dans ce didacticiel, nous avons vu comment nous sommes en mesure de déployer nos applications Web dans l'IDE Eclipse lui-même.

Cela nous permet d'éviter d'avoir à construire, empaqueter et déployer explicitement les applications, ce qui nous fait gagner un temps de développement précieux qui peut être utilisé plus efficacement.